22 septembre 2022

La clôture des travaux de la conférence sur les femmes et le leadership au Qatar

 

Doha,  le 22 septembre /QNA/ la première édition de la  conférence sur les femmes et le leadership , organisée par l'Université Carnegie Mellon au Qatar, l'une des universités partenaires de la Fondation du Qatar, s'est conclue par une session pour créer un réseau de relations avec des spécialistes de l’enseignement supérieur qui soutiennent    l’occupation des femmes des postes de direction.

Dans ce contexte,  Dr Michael Trek, le doyen de l'Université Carnegie Mellon au Qatar, a indiqué que la conférence a représenté  un point de départ essentiel pour permettre aux femmes  d’occuper des postes de direction en insistant sur la nécessité de déployer d’avantages d’efforts et d’initiatives à cet égard.  

Trek a exprimé son espoir que les discussions qui ont eu lieu ces derniers jours transformeront la perception des questions liées à l'autonomisation des femmes, afin qu'elles soient un pilier pour construire une société plus solidaire aux femmes dans l'enseignement supérieur au Qatar.

De son coté, Dr Annette Vincent, doyenne et participante  sur la diversité et le climat à l'Université Carnegie Mellon au Qatar, a souligné l'importance de créer des entités de la société , en insistant sur  les avantages de l’orientation  des étudiants et son importance pour les jeunes professionnels qui sont en train de construire leur parcours dans le domaine de l’enseignement supérieur.

Elle a ajouté que le résultat le plus important de la conférence est le réseau de relations et de partenariats qui ont été établis, notant que la conférence sur les femmes et le leadership établit les bases de la prospérité des femmes dans  des postes de direction.

Vincent a ajouté que l'Université Carnegie Mellon au Qatar discute explicitement les questions de diversité, d'inclusion et d'égalité de manière réfléchie et constructive et qu'une telle conférence ouvre la porte à la discussion, à la coopération et à l'échange d'expériences pour ceux qui travaillent à Education City.

Au cours de la conférence de trois jours, des sessions ont été organisées pour présenter les dirigeants intellectuels au Qatar et créer un réseau de relations entre les femmes travaillant dans le domaine de l'enseignement supérieur.

Les discussions ont comporté plusieurs axes, où les intervenants ont commencé la discussion sur les défis auxquels sont confrontées les académies dans les domaines des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques, en particulier dans la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord. La discussion a ensuite abordé la question de l'égalité des sexes et la diversité dans la direction de l'enseignement supérieur.

Par ailleurs, les discussions sont passées à la question de la défense des femmes leaders et du rôle de la solidarité masculine.  Les discussions finales ont invité  à la nécessité de prendre les mesures nécessaires pour soutenir les femmes pour faire avancer leur carrière dans l'enseignement supérieur.


X
"Les cookies nous aident à améliorer votre expérience sur le site Web. En utilisant notre site Web, vous autorisez l'utilisation de cookies."
Confirmer