23 septembre 2022

le Qatar participe à la réunion ministérielle des principaux partenaires de l'UNRWA

 

New York, le 23 septembre, /QNA/ Le Qatar a participé aujourd'hui à la réunion ministérielle des principaux partenaires de "l'UNRWA" qui s'est tenue en marge de la  77 session de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York.

Le Qatar était représenté à la réunion par SE le Ministre adjoint des Affaires étrangères pour les affaires régionales, le Dr Mohammed bin Abdulaziz bin Saleh Al Khulaifi.

Dans son intervention, Son Excellence a souligné que le Qatar a augmenté ses dons à l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient «UNRWA» pour soutenir ses ressources de base. Il a également fait noter que ce don va de pair avec la politique constante de solidarité du Qatar à l’égard du peuple palestinien, et avec sa volonté de lui apporter toute forme de soutien.

Il a en outre expliqué que le Qatar était le premier pays arabe ayant signé un accord pluriannuel avec l'UNRWA en 2018, pour soutenir ses principales ressources. Il a également ajouté que le Fonds souverain du Qatar pour le développement avait annoncé en novembre dernier un don de 18 millions de dollars pour soutenir les ressources de l'Office sur deux ans. Ce don est réparti en 10 millions de dollars en 2021 et 8 millions de dollars en 2022. Puis, il a précisé que le Fonds a contribué avec 7 millions de dollars au Programme d'urgence de l'UNRWA en Syrie, y compris une aide en espèces, une aide à l'éducation, à la santé et à la formation professionnelle.

Son Excellence a ajouté que l'UNRWA était l'un des offices les plus importants des Nations Unies, et que des millions de Palestiniens en dépendaient pour leurs besoins fondamentaux. Il a également précisé que l'Office remplit également une mission centrale dans l'un des principaux enjeux de la question du Moyen-Orient, à savoir les réfugiés. Il a ensuite réitéré que jusqu'à ce qu'un règlement juste, durable et global soit trouvé pour la cause palestinienne, y compris le droit au retour des réfugiés, conformément au droit international et aux résolutions pertinentes des Nations Unies, la mission de l'Office s’avère indispensable.

Il a en outre exprimé sa conviction du fait que la garantie de ce niveau minimum de bien-être est nécessaire, non seulement en tant que droit des Palestiniens, mais aussi en raison de son importance au service des efforts de paix, tout en soulignant que la souffrance humaine conduit à une perte d'espoir, ce qui ne favorise pas la stabilité.

Son Excellence a ajouté qu'il incombait aux partenaires internationaux de faire le nécessaire, et de coopérer afin de répondre aux besoins de l'Office, notamment vu le déficit budgétaire dont il souffre, considérant que ce déficit est devenu un défi chronique, et qu’il menace d'affecter sérieusement les services basiques qu'il fournit.


X
"Les cookies nous aident à améliorer votre expérience sur le site Web. En utilisant notre site Web, vous autorisez l'utilisation de cookies."
Confirmer