23 septembre 2022

Le Qatar participe à la réunion ministérielle du groupe de donateurs pour la Palestine AHLC sur la coordination de l'aide au développement en Palestine

 

New York, le 22 septembre /QNA/ Le Qatar a participé à la réunion ministérielle du Comité de liaison ad hoc (AHLC), chargé de la coordination de l'aide au développement à la Palestine, en marge de la 77e session de l'Assemblée générale des Nations Unies tenue à New York.

Le Qatar a été représenté lors de la réunion par SE le ministre adjoint des Affaires étrangères chargé des affaires régionales, le Dr Mohammed bin Abdulaziz Al-Khulaifi.

Dans son intervention devant la réunion, Son Excellence a appelé la communauté internationale à renforcer l'économie palestinienne, à mettre en place les institutions de l'État palestinien et à garantir le seuil minimum de bien-être pour les Palestiniens, en faisant noter que la souffrance humanitaire et l'échec économique entraînent la perte d'espoir.

Il a également déclaré que l'amélioration de la situation économique des Palestiniens est une exigence, et un droit pour eux, car elle contribue à créer un environnement propice à l'entente nationale et aux opportunités de paix avec la partie israélienne, et est par conséquent bénéfique pour tous.

Il a en outre souligné que l’action entreprise par le Comité est extrêmement crucial à la lumière des revers récurrents constatés dans les situations sécuritaire, politique et économique, similaires à ce qui s'est passé au cours de l'année écoulée, en particulier à la lumière des rapports et des exposés indiquant l'omniprésence des difficultés économiques, auxquelles les Palestiniens sont confrontés, et qui menacent la capacité de l'Autorité palestinienne à maintenir la situation économique et financière.

Il a poursuivi en disant que les Palestiniens attendent a poursuite du soutien déjà promis par la communauté internationale, ce soutien dont l’AHLC assume la charge, soulignant que le Comité est bien connu pour ses démarches à la fois pratiques, positives, et concrètes pour atteindre les objectifs communs.

Conscient de cette responsabilité et de la nécessité d’améliorer la situation économique et humanitaire au service des efforts de paix, l’État du Qatar continue de jouer son rôle, dans le cadre des flux internationaux d’appui, en réponse aux besoins des Palestiniens, y compris en matière d’aide humanitaire et de développement à Gaza.

Et d’ajouter: Au cours de la période écoulée et en coordination avec l'ONU, les dons qataris ont continué d'affluer vers la bande de Gaza en vue d'alléger les souffrances humanitaires, ce qui avait contribué à répondre aux besoins urgents dus à la pénurie d'énergie, y compris la fourniture de liquidités, et la création d'opportunités d'emploi, ainsi que la réforme et la construction à long terme des infrastructures, du logement, et l'amélioration des secteurs de la santé, de l'éducation, de l'industrie et de l'agriculture, ce qui contribue à soutenir l'économie et la prospérité.

Il a noté que les contributions du Qatar, au cours de la dernière décennie, via le Fonds souverain du Qatar pour le développement (QFFD), et le Comité de reconstruction de Gaza, ont dépassé les 1,5 milliard de dollars, à côté des contributions fournies par les institutions de la société civile.

Son Excellence a réaffirmé que le fait de s’occuper de l'aspect économique, même s'il s'agissait d'un impératif, ne va pas sans les éléments politiques nécessaires pour un règlement permanent, juste et global qui sous-tend une solution pour les deux États, ainsi qu’un dénouement des problèmes de la situation finale, par la négociation, et conformément aux résolutions du Conseil de sécurité, à la feuille de route et aux initiatives arabes de paix.

Il a ensuite abordé le rôle de l'UNRWA qui rencontre des difficultés de financement, soulignant que le Qatar a récemment augmenté le taux de son don pour fournir les ressources clés à l’Office, et ce dans le cadre de sa participation à assumer le fardeau financier.

Il a noté que le QFFD avait annoncé son don total de 18 millions de dollars en novembre dernier pour soutenir les ressources fondamentales de l'UNRWA en 2021-2022, et que le Qatar était le premier pays arabe à signer un accord pluriannuel avec l'UNRWA, pour subvenir à ses ressources de base.

Son Excellence a également affirmé que le Qatar s'est engagé à soutenir les efforts de l'AHLC, et plus généralement les efforts internationaux consacrés à la réalisation de la stabilité et de la sécurité dans la région.


X
"Les cookies nous aident à améliorer votre expérience sur le site Web. En utilisant notre site Web, vous autorisez l'utilisation de cookies."
Confirmer