16 janvier 2023

Président du Comité de l'intelligence artificielle : La technologie ChatGPT est une étape dans l'évolution technologique et les préoccupations qui l’accompagnent sont exagérées

Locale

 

Doha 16 janvier /QNA/ Hassan Jassim El-Sayed, président du Comité d'intelligence artificielle du ministère des Communications et des Technologies de l'Information, a expliqué que les craintes d'abus dans l’usage de la technologie moderne ChatGPT par les étudiants ou les chercheurs dans le cadre de la résolution de leurs devoirs et de l'écriture de leurs recherches étaient exagérées, étant donné qu'elle se fondait sur des informations déjà disponibles en ligne.

Dans des déclarations exclusives à l'agence de presse QNA, M. El-Sayed a souligné que l'Internet abonde aujourd'hui de nombreuses sources et banques d'information précieuses que les étudiants et les établissements d'enseignement utilisent en permanence, étant donné le rôle important qu'il joue dans ce domaine. Il a également fait observer que la technologie ChatGPT était un complément des progrès technologiques dans le domaine de l'intelligence artificielle qui pourrait avoir une incidence sur notre vie quotidienne et notre façon de travailler à l’avenir.

El-Sayed a expliqué que la technologie ChatGPT était un modèle avancé de Chatbots, qui permettait de simuler la conversation humaine et de parler avec la machine de façon plus intuitive et plus naturelle, après avoir été programmée à comprendre le contenu des textes, des livres et des sites Web, et à fournir des réponses textuelles plus efficaces et plus réactives qui pouvaient être assimilées à des articles ou des rapports professionnels.

Dans le même ordre d'idées, le Président de la Commission de l'intelligence artificielle a souligné la nécessité d'examiner les effets négatifs de l'utilisation de l'intelligence artificielle, tels que les risques de prendre des décisions partiales et d'avoir une influence sur le marché du travail, et a invité les gouvernements à prendre plusieurs mesures pour éviter l'abus des techniques d'intelligence artificielle, ainsi que pour réglementer l'utilisation de ces techniques par le biais de lois et de politiques restreignant leur utilisation à des fins spécifiques, ou l'octroi de licences aux entreprises pour leur utilisation.

En ce qui concerne la stratégie nationale en matière d'intelligence artificielle, il a déclaré que l'État du Qatar avait élaboré une stratégie nationale en matière d'intelligence artificielle qui comprenait plusieurs volets principaux, dont les plus importants étaient les suivants : Créer un environnement propice à la recherche et à l'innovation dans le domaine de l'intelligence artificielle, investir dans l'éducation en élaborant des programmes et des disciplines académiques pour les fonctions modernes afin de développer les talents d'intelligence artificielle, et mettre en place des incitations et des facilités pour encourager l'entrepreneuriat et des programmes visant à attirer les entreprises du monde entier dans le domaine de l'intelligence artificielle.


X
"Les cookies nous aident à améliorer votre expérience sur le site Web. En utilisant notre site Web, vous autorisez l'utilisation de cookies."
Confirmer