19 janvier 2023

Le Conseil de la Choura participe à une conférence parlementaire au Togo concernant la lutte contre le terrorisme


Lomé, le 19 janvier /QNA/ Une délégation du Conseil de la Choura participe à la Conférence parlementaire de haut niveau concernant la lutte contre le terrorisme, la prévention de l'extrémisme violent et le rôle de la jeunesse africaine dans ce domaine, qui se tiendra aujourd'hui à Lomé, la capitale de la république du Togo et dure deux jours.
La Conférence est organisée par le Bureau du Programme des Nations Unies contre le terrorisme, concerné par la participation parlementaire à la prévention et à la lutte contre le terrorisme (basé à Doha) avec le soutien du Conseil de la Choura et en coopération avec l'Assemblée nationale de la république du Togo en plus de l’Union parlementaire africaine et de la Commission parlementaire mixte du Groupe des cinq de la zone côtière.
La Conférence, qui réunit des parlements nationaux d'Afrique, des associations et des unions parlementaires africaines, des organisations de la société civile et des agences des Nations Unies, mettra l'accent sur les moyens par lesquels les parlementaires peuvent améliorer la participation des jeunes aux processus décisionnels politiques et les sensibiliser au rôle que les jeunes peuvent jouer en Afrique dans la perspective de prévenir l'extrémisme.
Dans son discours lors de la première journée de travail, Son Excellence Saad bin Ahmed Al-Misned, le membre du Conseil de la Choura, a précisé que, conformément aux instructions sages de ses dirigeants, l'État de Qatar continuera à soutenir toutes les activités des Nations Unies financièrement et moralement, en particulier, les initiatives visant à combattre le terrorisme et l'extrémisme violent et l’élimination de leurs causes en renforçant la paix et la sécurité internationales comme condition préalable à la réalisation des objectifs du développement durable.
Il a ajouté que les efforts de l'État de Qatar dans la lutte contre le fléau du terrorisme et l’appui des initiatives des Nations Unies ont été largement loués par les Nations Unies.
Son Excellence a affirmé le rôle important des jeunes dans la lutte contre le terrorisme et la prévention de l'extrémisme violent, notant que les jeunes représentent près des deux tiers de la population des pays africains et forment des groupes actifs sur lesquels on peut compter pour le développement, le progrès et l’épanouissement des sociétés africaines.
Son Excellence a noté que la lutte contre le terrorisme touche tous les groupes, en particulier les jeunes. Il a souligné alors, leur rôle majeur dans le progrès et le développement des sociétés en Afrique et dans le monde, et dans la lutte contre tous les préjudices et maladies qui menacent la société.
Son Excellence a appelé à fournir aux jeunes gens tous les moyens et conditions nécessaires pour qu'ils puissent jouer un rôle bénéfique dans la lutte contre tous les dangers qui menacent la communauté et qui constituent une menace réelle pour la paix et la sécurité internationales et de véritables obstacles au développement et au progrès de notre des pays.
Le membre du Conseil de la Choura a félicité le groupe de travail parlementaire concernant la lutte contre le terrorisme en Afrique et a reconnu l’avantage de la création du Bureau des Nations Unies contre le terrorisme.
Il a ajouté : « Il est certain que le phénomène du terrorisme est mondial. Il touche toutes les régions du monde, et son impact est très grave. C'est pourquoi nous approuvons la création du Groupe de travail parlementaire pour la lutte contre le terrorisme en Afrique, et nous espérons qu'il poursuivra son travail et présentera des propositions et des initiatives créatives pour contribuer aux efforts internationaux visant à éliminer le terrorisme et l'extrémisme violent. »
Demain, à l’occasion de la Conférence, la première réunion du groupe de travail parlementaire sur la lutte contre le terrorisme en Afrique, aura lieu comprendra une discussion entre parlementaires pour comprendre les défis les plus urgents liés à l'élaboration de stratégies de prévention de l'extrémisme violent, la mise en œuvre de la législation visant à protéger les victimes du terrorisme et les moyens de relever les défis croissants auxquels elles sont confrontées.
X
"Les cookies nous aident à améliorer votre expérience sur le site Web. En utilisant notre site Web, vous autorisez l'utilisation de cookies."
Confirmer